Vous avez dit caisses à savon..?

 

L’origine du nom "Caisses à Savon" vient des Etats unis où en 1933, un industriel vendant du savon fabriqua un véhicule de course avec une de ses boites d’emballage (Soap Box).

 

Il eu l'idée de mettre avec l'emballage de ses savons (réalisé à l'époque en planche de bois), le plan d'un voiture à construire.

Les jeunes constructeurs de SOAP BOX (caisses à savon) se retrouvent dans les rues de tout le pays, pour dévaler les pentes. La caisse à savon s'est trouvé un nom.

Les premières compétitions officielles sont lancées et une organisation des courses se constitue.

 

En Europe, dès l'après-guerre, les compétitions de caisses à savon apparaissent (sans doute l'effet de la présence des troupes américaines en Allemagne).

Les grandes marques de voitures encouragent la construction de ces petits bolides et sponsorisent des courses.

 

En France, le premier Derby Automobile des moins de 15 ans s'organise en 1950. Il oblige les participants à construire de leurs propres mains leurs caisses à savon.

Dans les années 80, la caisse à savon se trouve un second souffle dans les régions montagneuses. Activités éducatives pour les uns, loisirs de groupe pour les autres, animation de village ou sport familial, la caisse à savon se cherche, s'invente et se réglemente.

A l'initiative des militants de l'Enfance et de la ville de Vénissieux (Rhône), un prix national est organisé pour la première fois en 1981. Les Francas donnent, très vite, les moyens aux centres de loisirs de développer l'activité. Les prix départementaux se multiplient.

Un comité national voit le jour et permet de réunir sur une seule structure toutes les tendances de la caisse à savon.

Le premier championnat de France se déroule en 1984. (source : site Internet - Comité Lorrain de Caisses à savon)

 

 

La technologie a aujourd’hui beaucoup fait évoluer ce type de véhicule.

Matériaux utilisés, freins à tambours ou à disques, châssis métallique, fibre de verre, compteur de vitesse, caméra embarquée, etc ...

 

 

Vous pouvez pratiquer ce sport (dès l’âge de 5 ans pour la caisse à savon), dans les catégories suivantes :

 

 

Pour se déplacer, tous ces engins utilisent uniquement la gravité.

Donc pas de moteur, pas de bruit, pas de pollution... Mais des senstion garanties!

 

 

Comment faire pour pratiquer ce sport ?

 

Réponses aux questions les plus fréquentes :

 

Je suis complètement étranger à ce sport mais je désire le pratiquer alors comment faire ? 
Quel est le coût de sa pratique ? 
Où trouver un véhicule ? 
Dois-je faire partie d’un club ?
Comment se déroulent les courses ? 
Ce sport est-il dangereux pour des enfants ?
Que leur apporte-t-il ? 
etc...

 

 

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour découvrir ce sport :

 

  • Le mieux  est d’assister à une course afin de vous familiariser avec ce monde  dont les carburants principaux se nomment ‘’Convivialité et Passion’ :

Il vous sera alors facile de nouer des contacts.

 

Il pourra vous être proposé des initiations sous forme de baptême de pilotage sous réserve que les conditions de sécurité pour vous et les spectateurs soient remplies.

 

Téléphonez à un club près de chez vous ou utiliser internet. Le webmaster du site du Comité du Lyonnais peut aussi vous aider à vous diriger dans ce monde (utilisez le formulaire de contact depuis la page d'accueil du site).

 

Il faut savoir que la volonté des dirigeants de comités, clubs et fédérations est avant tout de permettre à cette discipline de rester financièrement et technologiquement abordable au plus grand nombre. Mais pour chaque participant, cet engagement doit être le résultat d’un choix et d’une motivation personnelle.

 

 

  • Les règles d’organisation de course obéissent à un cahier des charges strict dont le but principal est d’assurer une sécurité maximale aux concurrents et spectateurs.

La caisse à savon fait partie du monde associatif loi 1901 non lucratif et totalement animé par des bénévoles.

 

 

  • Comment débuter dans cette discipline :

 

Vous êtes adulte ou parent d’un enfant désireux de pratiquer ce sport, vous pouvez le faire débuter individuellement, où entrer dans un club, de 5 à 17 ans les catégories C1 C2 C3 le concernent.

 

Il peut aussi avoir la chance de faire partie d’un projet pédagogique. Des programmes éducatifs existent dont les buts sont d’apprendre à

  • Construire un véhicule en vue de participer à des courses

  • Travailler en équipe sur un projet

  • L’apprentissage et l'expérimentation de systèmes mécaniques

  • La découverte  de technologies planes et alliages composites

  • La recherche de créativité aussi bien technique qu’artistique

 

Pour résumer, l’enfant vivra une aventure singulière, ce sport est très structurant.

Il y apprendra la technique du pilotage, les stratégies de course mais aussi la maitrise et la connaissance de soit ainsi que le respect des autres dans une compétition loyale.

Vous trouverez sur ce site le détail de ce qui rend ce sport passionnant et reste malgré tout et à ce jour la manière la plus économique et écologique d’entrer dans le monde de la compétition automobile.

 

 

 

 

Charles Chaplin était un acteur anglais émigré au Etats-Unis.
En 1914 il créé le personnage du ‘’Vagabond’ en anglais 'Tramp', connu en France sous le nom de Charlot.
Ce personnage comique, gesticulant, irrespectueux mais toujours très humain l’a rendu mondialement célèbre et a traversé le temps...
Le film que vous pouvez visionner est la première apparition à l’écran de Charlot.

Regardez bien ce court-métrage, la scène se passe pendant une course de Caisses à savon...

 

 

...

 

© 2018, Comité du Lyonnais de Caisses à savon

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon